Association Loi 1901 à but non lucratif
Association Loi 1901 à but non lucratif

LE COACHING

 Coaching… coacher… coach… le sens de ces mots continuent d’être galvaudés et empruntés par de multiples disciplines, on trouve des coachs partout et trempé à n’importe quelle sauce, si bien que pour la majorité d’entres nous, ce mot n’a plus aucun sens, pire quand on voit ce que certains en font comme cuisine, il prend un sens péjoratif et un drôle de goût. On ne sait même plus à quoi ça sert, ni comment ça fonctionne… On a l’impression qu’un coach est un mec ou une nana qui passe son temps à te donner des outils, pris dans une boîte à outils que tu porterais ensuite sur ton dos… bref, un genre de super Mario Bros…

A travers cet article je vais tenter de vous donner une image plus claire de ce qu’est un coach et de la formation de coach que je nous proposons au passage ; Comment cette discipline est née ? Comment je compte l’a transmettre ?, je ne prétends pas détenir la vérité et ma parole ne sort d’aucun évangile, je sais cependant par mon expérience professionnelle de 20 ans maintenant comment on peut accompagner un autre à l’évolution, de quoi on a besoin et comment éviter de tomber dans certains pièges dont celui de croire qu’on est coach parce qu’on sort tout frais moulu d’une formation de coaching de 3 semaines…

 

Comprendre ce qu’est le coaching, passe par comprendre la définition du mot Maïeutique : une méthode d'enseignement, qui contrairement à la didactique ne prétend pas donner le Savoir de l'extérieur, mais aide à le trouver en soi-même.

Ce mot vient du grec Maieutikê, signifiant : art de l'accouchement. Utilisé dans le sens d'accoucher les esprits, c'est à dire de faire découvrir à l'interlocuteur des vérités qu'il porte en lui, ce terme fut utilisé par Socrate pour désigner sa manière d'enseigner.

 

Il ne s’agit donc pas pour un coach ne donner des solutions toutes faites à vos problématiques mais à aller creuser en vous pour décortiquer le problème et faire émerger différentes options d’y faire face. Le coach ne conseille pas, il sait que nous sommes tous différents et qu’une solution qu’y fonctionne pour l’un peut être catastrophique pour un autre.

 

La Maieutique est la technique principale, l’essence principale d’un coach… Pourquoi le nom de coach serait il associé à la Maieutique ?

La réponse est simple : Le terme coach est anglais mais il est tiré du mot français cocher. Le cocher est celui qui conduit des voyageurs d’un point à un autre.

 

Notons que le cocher ne choisit ni ses passagers ni la destination de ces derniers. Son intervention consiste uniquement à aider les voyageurs qui le désirent à atteindre la destination qu’ils se sont fixés et il est sensé les conduire sans encombre, là où ils veulent aller, rapidement mais en tenant compte de l’état de la route. Et l’on retrouve une partie de la philosophie du coaching dans l’étymologie du mot …

 

L'intellectualisme de Socrate tient en ceci, que la condition de la prise de conscience, c'est la parole, la parole ordonnée et féconde de l'homme qui se cherche lui même. Cette raison ne s'oppose pas à l'intuition, mais aux certitudes de première main, aux certitudes et aux croyances irréfléchies, aux pensées erronées,  qu'on a sans le savoir et sans savoir d'où on les tient. Bref, son travail consiste à se débarrasser de toutes les influences extérieures qui sont liées à l’esprit acquis.

 

Dire que la conduite droite est science, et que la vertu peut s'enseigner, ne signifie pas pour autant pour Socrate qu'un certain savoir sur les choses de la vie, à acquérir comme on se procure des denrées au marché, ferait automatiquement des gens, des personnes justes et bonnes. Mais on peut enseigner la vertu parce qu'elle réside dans une conversion, un mouvement d'esprit que le coach grâce à son savoir-faire et à son savoir-être peut... induire.

 

Voici l'art de la maïeutique : 

 

"J’exerce, dit Socrate, le même métier que ma mère; accoucher les esprits est ma tâche, et non pas d'enfanter, qui est l'affaire du dieu".
(Platon-Théetète)

 

"L'accoucheur spirituel n'apporte, ne transmet rien à l'âme qu'il éveille. Il la laisse nue en face d'elle même.
(Michelin Sauvage - Socrate et la conscience de l'homme - édition Albin Michel - 1962 - extraits des pages 109 à 111)

 

Ecoutons Socrate lui-même nous définir sa mission :

"Athéniens, je vous salue bien et je vous aime ! Mais j'obéirai au dieu plutôt qu'à vous : jusqu'à mon dernier souffle et tant que j'en serai capable, ne vous attendez pas que je cesse de philosopher, de vous adresser des recommandations, de faire voir ce qu'il en est à qui, en chaque occasion se trouvera sur mon chemin en lui tenant le langage même que j'ai coutume de tenir : " O le meilleur des hommes, toi qui est un athénien, un citoyen de la ville la plus considérable, de celle qui, pour le savoir et la puissance, a le plus beau renom, tu n'as pas honte d'avoir le souci de posséder la plus grande fortune possible, et la réputation et les honneurs, tandis que de la pensée, de la vérité, de l'amélioration de ton âme, tu ne te soucis point et n'y penses même pas" !
(Platon - Extraits de l'apologie de Socrate)

 

Le coaching et les outils qui en découlent comme la  PNL ou l’hypnose ericksonienne ne sont que: l'art de se découvrir soi-même à travers le miroir (non déformant) de l’autre, un autre qui va agir comme initiateur, comme  un accoucheur d'âmes et devra être capable de fonctionner sans égo, sans filtres, sans jugements… avec une neutralité parfaite seulement liée à son expérience de vie, son expérience des hommes et son lien avec plus haut que lui…

C’est une discipline qui s’acquiert uniquement après l’avoir personnellement expérimenté c’est pourquoi aucun coach digne de ce nom ne peut faire son travail avec justesse s’il n’a pas lui-même nettoyer ses zones d’ombres, s’il n’est pas passé lui-même dans le tamis pour y laisser : ses croyances limitantes, son jugement, son héritage d’influences extérieures, sa colère… son égo… bref, une grande partie de son esprit acquis pour se connecter à une mission plus élevée…

 

L’objectif : devenir un « accoucheur » un « facilitateur » comme d’autres l’ont été avant vous. De tout temps des hommes/femmes ont accompagné des hommes/femmes : avez-vous le désir d’être un/une de ceux-là aujourd’hui ? Le coaching humaniste –ou coaching de vie- est l’appellation contemporaine d’un dispositif d’accompagnement qui appartient au patrimoine de l’humanité. Après cette formation de 9 mois, le dispositif sera enclenché, votre esprit sera à même d'avoir acquis certains automatismes qui vous permettront d'aborder la vie avec plus d'élégance, de légèreté, de confiance... vous serez connectés avec vos valeurs, dépollués de vos croyances et le changement de paradigme sera en route...

 

Cette simplicité relative consiste à être là, en présence, et à accueillir l’autre tel qu’il est, dans sa globalité : corps, âme et esprit. Accueillir une personne qui exprime une demande. L’a recevoir avec bienveillance, disponibilité et l’accompagner jusqu’à ce qu’elle trouve par elle-même ses réponses à ses questionnements et qu’elle s’épanouisse grâce à un objectif réalisé. En tant que coach humaniste, nous sommes là pour accompagner les femmes et les hommes qui le souhaite à expérimenter de nouvelles voies, à poser un regard différent sur les situations présentes, à oser vivre pleinement ce qu’elles/ils sont. Un coach n'est rien d'autres qu' un éclaireur... 

 

Actualités ateliers