Association Loi 1901 à but non lucratif
Association Loi 1901 à but non lucratif

Les sous-modalités c'est quoi ?

Les sous modalités, un outil puissant en PNL
Mais de quoi s'agit-il ?
La représentation que l’on a du monde ainsi que toutes nos expériences sont codifiées par notre cerveau sous forme de modalités VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif). Il s'agit d' images mentales, internes qui "codent notre expérience et lui donnent un sens". Nous avons tous des sous-modalités personnelles qui sont sensorielles, c'est de cette façon que l'on appréhende le monde et ce que l'on y vit. C'est normal, des milliards d'informations nous parviennent à la seconde, nous avons notre propre façon de les trier, de prendre uniquement celles qui nous intéressent (et nourrissent nos croyances, nos valeurs au passage), celle que l'on comprend... grâce aux sens que l'on privilégie (la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat)... Comme nous sommes de grands acteurs et de grands metteurs en scène, nous les codons selon des normes qui nous sont propres... Comme un film...  et nous leur offrons même une connotation positive ou négative. Trop drôle nan ?
 

Ces différents paramètres sont représenter dans nos souvenirs : ce sont les sous-modalités. En effet, un souvenir peut être caractérisé par une image en couleur et flou, de plus vous pouvez entendre des sons de ce souvenir, il a un rythme et vous voyez peut être ce souvenir à votre droite ou votre gauche, en haut ou en bas.

 

En changeant les sous-modalités de vos souvenirs, vous modifiez votre carte du monde et ainsi le rapport émotionnel avec ce souvenir. Ces sous-modalités proviennent des travaux de Milton Erickson qui les utilisaient de façon inconsciente et intuitive. Ce sont John Grinder et Richard Bandler qui les ont identifié et dupliqué dans le fonctionnement des protocoles de PNL

Ces sous-modalités sont très utiles, particulièrement marquées dans les protocoles de brouillage, de SWISH ou de dissociation les outils qui vous seront transmis l'année prochaine !.


En voici quelques-unes :

 

Je donne une liste non exhaustive des différentes sous-modalités pour les modalités Visuel, Auditif et Kinesthésique

 

Visuel

  • Taille grand/petit

  • Ombre/sans ombre

  • Net/flou

  • Luminosité, clarté

  • Dimension grand/petit

  • Film/ Diapositive/ Image statique

  • Distance loin/près

Ce sont les sous-modalité les plus faciles à identifier et sur lesquelles travailler. Il est facile de visualiser une image claire ou sombre

 

 

Auditif

  • Volume faible/fort

  • Débit lent/rapide

  • Durée court/long

  • Tonalité aigu/bas

  • Mono/Stéréo

  • Clarté/inaudible

  • Localisation

Ce sont les sous-modalités les plus puissantes.

 

Kinesthésique

  • Poids lourd/léger

  • Température chaud/froid

  • Fréquence lent/rapide

  • Durée long/court

  • Interne/Externe

  • Pression faible/forte

  • Texture doux/dur

Ces sous-modalités servent à traiter la douleur en jouant sur les différents paramètres de cette douleur. 

 

Une sous-modalité particulière : Associé/ Dissocié. on peut aussi la considérer comme un méta programme ; mais j’ai choisi de la présenter comme une sous modalité parce que l'on peut aussi l'utiliser telle quelle.  Elle fait partie des plus puissantes sous modalités, elle consiste à savoir si vous êtes acteur du souvenir (Associé) ou spectateur ayant de la distance (Dissocié).

 

Comme vous l'avez compris si l'on regarde ces sous-modalités sous un angle différent, elles se décryptent aussi... version Yin ou Yang...

 

Petit rappel issu du manuel du petit Taoiste :

Le Yin et le Yang est le principe universel qui imprégne non seulement la Médecine traditionnelle Chinoise ou Taoiste mais aussi l'ensemble de la pensée Chinoise ou Taoiste.

Le Yin Yang en tant qu'école de pensée qui propose deux concepts fondamentaux : la dualité entre les éléments et couples (ciel et terre)

D'après ce que j'ai cru comprendre... ça parle de la transformation et de l'alternance continuelle des choses ou des faits qui sont la source de l'impermanence et du dynamisme de notre monde. C'est un peu comme une danse où chaque élément croît selon la décroissance de l'autre et vice et versailles... ce qui montre que le monde n'est jamais ni noir, ni blanc, que les évènements ne sont jamais ni bons, ni mauvais. Qu'il n'y a ni bien, ni mal. Mais un équilibre à maintenir dans toutes choses...

 

Ying Yang ou la réunion de 2 parties opposées existantes dans tous les phénomènes et étant en relation réciproque dans le milieu naturel.

La théorie du yin yang estime que le monde est un tout et que tout (oui le toute !!!) est le résultat de l'unité contradictoire des 2 principes le yin et le yang tous les phénomènes de l'univers contiennent les 2 aspects d'opposés du yin et du yang 

tout est constitué par le mouvement et la transformation de ces 2 aspects du yin et du yang. Je retiens le mot mouvement...

 

Le sens originel du caractère Ying est celui du versant de la colline exposé à l'ombre celui de Yang est celui du versant de la colline exposé au soleil, ce qui nous suggère qu'un même objet sous des apparences différentes représente toujours la même réalité...même si le ressenti peut quant à lui être différent, on éprouve pas forcément la même émotion à regarder le versant exposé au soleil ou celui exposé à l'ombre...

 

Le Yin et le Yang fonctionnent ensemble

  • en relation d'opposition, tout en sachant que, chacun des deux porte en lui le germe de l'autre ;

  • en relation d'interdépendance, l'un ne se concevant pas sans l'autre ; l'excès ou la déficience d'un des deux entraîne des conséquences sur l'autre et un déséquilibre de l'ensemble ;

  • en relation d'engendrement et de mutation de l'un en l'autre, par exemple lorsque le jour fait place à la nuit.

Le yin et le yang peuvent chacun se subdiviser en sous-éléments yin et yang ; ainsi, si l'on ne distingue que deux catégories dans le concept de température, le froid est yin et la chaleur yang, mais il est possible de subdiviser la notion de chaleur en deux selon un quelconque critère (tolérance par exemple), et de distinguer une chaleur yin et une chaleur yang...

 

Evidemment le Yin Yang est en mouvement permanent... et justement ... c'est le mouvement qui provoque le changement d'interprétation, le changement de codage en PNL... Vous me suivez toujours ou je vous ai tous perdu en route ?

 

En PNL les sous-modalités nous permettent de transformer un souvenir récurrent et porteurs d'émotions négatives en un souvenir agréable ou neutre en changeant les sous-modalités qu'il contient. Elles permettent de désactiver les émotions récalcitrantes qui s'accrochent lors d'évènements ou d'épreuves, le genre de trucs pas cools qui nous arrive à tous tout au long de notre vie... enfin pas à nous... après 4 ans de Tao... au autres bien sûr...

 

Comment ça marche ?

Cela fonctionne d'une manière très simple, comme je vous l'ai dis plus haut, nous avons une façon bien à nous d'enregistrer ce qui nous arrive, nos expériences positives et négatives avec des images, des sons, des sensations (voir VAKOG et mémorisation), et bien sûr on est pas tous arrivés à être des ZZP (zone zéro problème)  qui consiste de voir toujours le verre à moitié plein et du positif dans tous ce qui nous arrive, on a pas tous le recul nécessaire pour ne pas se prendre parfois, la vie de plein fouet....

 

Parce que les informations que l'on reçoit sont de l'ordre de plusieurs milliards à la seconde, notre mental ne peut pas toutes les retenir, les gérer, le tri est fait selon notre carte du monde (notre éducation, notre culture, l'endroit où est venu au monde, nos croyances, notre ouverture d'esprit bref, nos influences intérieures et extérieures) Il va ensuite les enregistrer,  les retrier et n'en enregistrer qu'une petite partie que cela soit inconsciemment ou consciemment, il va le faire en plus selon un mode bien précis qui va gérer l'émotion que contient le souvenir en fixant cette dernière avec, jouant avec les cordes de perception de nos 5 sens. Ainsi certains d'entres nous vont enregistrer les émotions d'un évènement désagréable avec une lumière particulière, une température, en noir et blanc et les émotions liées à un évènement agréable va ancrer ce dernier dans la mémoire d'une façon inverse... En jouant avec ces modalités Yin et Yang en les inversant lors de la visualisation, dans un état de détente interne... il s'opère un changement de ressenti particulièrement rapide et efficace.

 

L'intérêt ?

 

Nous connaître un plus profondément...  combattre nos pensées erronées... se débarrasser d'un souvenir récurrent... Etre utile aux autres si vous êtes thérapeute...

 

 

 

Comment travailler avec les sous-modalités ?

La suite au prochain article ...