Association Loi 1901 à but non lucratif
Association Loi 1901 à but non lucratif

echec et apprentissage

Grignote

Extrait de DUFOUR M., Allégorie II - Croissance et harmonie, Chicoutimi, Editions JCL, coll. Psy populaire, 1997

 

À quinze ans, Grignote, de son surnom, n’était pas tellement porté sur l’école. Ça ne voulait pas dire qu’il détestait apprendre... Mais, entre l’école et l’atelier de son grand-père, Grignote n’avait aucune hésitation. Il aimait mieux apprendre avec son grand-père.

 

Le grand-père de Grignote n’était pas un prof, mais il aimait son métier d’ébéniste... comme un prof aime le sien. Il aimait voir ses petits-fils apprendre... comme un prof aime voir ses élèves apprendre. Il se sentait bien dans son atelier quand ses petits-fils venaient travailler avec lui. De plus, il aimait beaucoup chantonner en travaillant et il avait un faible pour Gilles Vigneault.

Un beau jour, Grignote fit irruption dans la boutique de son grand-père. Le vieil homme tournait alors une patte de table. Vous savez, c’est une vraie merveille de voir un ébéniste travailler sur un tour à bois. La pièce de bois brute et informe se met à tourner de plus en plus vite et, quand l’artisan sort le ciseau à bois, des milliers de petites éclisses entrent dans une folle danse... Grignote était béat d’admiration. Quand le tour s’arrêta quelques minutes plus tard, la pièce de bois rude s’était métamorphosée en une jolie patte de table, bien polie, bien galbée... De toute beauté !

 

- C’est bien beau, grand-papa ! s’ébahit notre ami Grignote. J’aimerais ça, essayer... Est-ce... possible ?

- Bien sûr, mon homme. Je vais te donner quelques conseils de sécurité et puis, après ça, tu pourras essayer.

 

Et voilà notre Grignote au travail... Maladroit, le jeune garçon fit une fausse manœuvre dès le départ. Si bien que la patte cassa immédiatement. Imaginez la déception ! Il avait encore échoué. Mais le grand-père, qui avait supervisé la manœuvre, avait détecté la maladresse. Quelques ajustements, quelques encouragements, une nouvelle pièce de bois... et revoilà notre ébéniste en herbe au travail.

Quand le tour s’immobilisa, cette fois-là, on était à des kilomètres de la patte de table de l’ancêtre, bien sûr, mais c’était beaucoup mieux que la première fois. Et, c’est là-dessus que le grand-père insista pour que Grignote retourne au tour. L’homme d’expérience savait, lui, que son jeune protégé était sur le point de réussir.

Il lui donna donc une pièce de bois digne de l’événement. De nouveau, le tour s’activa dans un tourbillon d’éclisses qui papillonnèrent dans toutes les directions. Quand Grignote poussa l’interrupteur, il lui sembla que la pièce de bois ne s’immobiliserait jamais. Les yeux de Grignote étaient rivés sur le tour. Ceux du grand-père étaient fixés sur ceux de Grignote.

La patte était parfaite. Un chef-d’œuvre. Le grand-père était si fier qu’il entonna d’une voix forte sa chanson favorite. Il la transformait selon les circonstances : “Mon cher Grignote, c’est à mon tour de dire BRAVO pour ton succès.”

Mais Grignote, lui, était bien triste.

 

- Tu vois, grand-papa, murmura-t-il, j’ai encore échoué aujourd’hui. La première patte, ça a été un gros zéro. La deuxième, ça valait à peine quarante pour cent. Alors, même si tu me donnes cent pour cent pour celle-là, ça ne me donnera que quarante-sept pour cent de moyenne...

- Mais, voyons, Grignote, s’étonna le grand-père, tu vois bien que tu es maintenant capable de travailler sur un tour à bois !

- Tu ne comprends pas, grand-papa... Tu n’es pas allé à l’école assez longtemps.

 

En regardant Grignote quitter tristement l’atelier, le vieil homme, la larme à l’œil, essaya de comprendre quel diable avait bien pu convaincre Grignote de son échec...

 

"Les erreurs ne sont pas forcément des fléaux, des catastrophes. En fait, elles ne sont pas mauvaises. Elles sont les necessaires et inévitables conséquences de faire quelque chose de nouveau, et devraient être vues comme précieuses,"Ed Catmull, président de Pixar.

 

L'échec véhicule de fortes croyances limitantes. Des croyances tellement fortes qu'elles nous empêche de nous mettre en action... 

 

Pourquoi ?

Parce qu'une trop grande importance est accordée au succès dans notre société occidentale.

Pourtant si on étudie ceux qui ont réussi, on tombe sur des règles, des normes complètement différentes ....

 

Exemples

"En l'espace de 5 ans, Thomas Edison est venu avec l’ampoule, le phonographe, et l'émetteur de carbone utilisé dans les téléphones - alors qu’il a aussi déposé plus de 100 brevets qui n’ont en rien enflammé le monde, y compris une poupée parlante qui a fini par effrayer les enfants (et adultes)" Les professeurs de Thomas Edison lui disaient qu'il était "trop bête pour apprendre quoi que ce soit".

 

J.K. Rowling était une mère célibataire qui vivait de l'aide sociale lorsqu'elle a commencé à écrire le premier roman "Harry Potter".

J.K. Rowling est maintenant internationalement connue pour sa série de 7 livres Harry Potter et, est devenue le premier écrivain milliardaire en dollars en 2004.

 

Charles Darwin était considéré comme un étudiant moyen. Il a renoncé à une carrière médicale et est allé dans une école pour devenir pasteur. Mais lorsque Darwin a étudié la nature, il a trouvé sa véritable vocation et a voyagé à travers le monde pour découvrir ses mystères. Ses écrits, particulièrement "L'Origine des espèces", ont fondamentalement changé le monde de la science en répandant la découverte de l'évolution.

 

Winston Churchill a été rejeté de son parti politique sur des désaccords idéologiques de 1929 à 1939.

Aux débuts de la Seconde guerre mondiale le 3 septembre 1939, Churchill a été nommé à l'Amirauté britannique, mettant ainsi fin à son "exil". L'année suivante, il a été élu Premier ministre à l'âge de 62 ans.

 

La mère de Sir Isaac Newton l'a sorti de l'école lorsqu'il était enfant afin qu'il s'occupe de la ferme familiale. Il a échoué de manière lamentable. Réalisant que son fils n'étais pas fait pour labourer les champs, elle a laissé Sir Isaac Newton terminer sa scolarité de base et finalement s'est laissée convaincre de lui permettre d'aller à l'Université de Cambridge. Sir Isaac Newton a continué et est devenu un des plus grands scientifiques de tous les temps en révolutionnant la physique et les mathématiques.

 

Lorsqu'il était enfant, Albert Einstein rencontrait des difficultés à communiquer et à apprendre d'une manière traditionnelle.

Bien sûr, les problèmes de communication et de comportement d'Albert Einstein n'étaient pas un indicateur d'un manque d'intelligence. Il a gagné le prix Nobel en physique pour la découverte de l'effet photoélectrique et sa théorie de la relativité a corrigé les déficiences de la physique newtonienne.

 

Lors d'un des premiers tests à l'écran de Fred Astaire, un dirigeant a écrit : "Ne sait pas chanter, ne sait pas jouer, légère calvitie, danse un peu". Fred Astaire a continué et est devenue une légende d'Hollywood et de Broadway.

 

Tandis qu'il mettait au point son aspirateur, Sir James Dyson a connu l'échec de 5 126 prototypes et y a laissé ses économies pendant 15 ans. Mais le 5 127ème prototype a marché et Dyson est devenu la marque d'aspirateurs sans sac la plus vendue aux Etats-Unis. Aujourd'hui, Forbes évalue sa valeur à 4,5 milliards de dollars.

 

Stephen King a ressenti une telle frustration lorsqu'il a essayé d'écrire le roman "Carrie" qu'il a jeté le premier jet à la poubelle.

Sa femme, a trouvé le manuscrit dans la poubelle et l'a récupéré. "Carrie" est devenu un succès et a lancé la carrière de Stephen King. Ses romans se sont vendus à plus de 350 millions d'exemplaires.

 

"Être prolifique augmente l'originalité, parce que le volume améliore vos chances de trouver de nouvelles solutions." Ne vous fiez pas à une, ni à 20 idées. Allez au delà, toujours au delà. Et testez. Et réussissez. Et échouez. Et apprenez. C'est un postulat de la PNL... je vous invite à retrouver lequel parmi les 11...

 

Une idée qui peut être aussi très intéressante c'est de jouer sur un échec bon marché, qu'est ce que je veux dire par là ? c'est simple, n'investissez jamais toute votre vie sur le même projet, plus vous misez gros, plus vous pouvez perdre gros, vivez avec détachement c'est ce que nous apprend le Tao nan ?  : ça marche ok, ça ne marche pas bah on fait autre chose...!!! idem pour les histoires d'amour, "je t'aime" ok mais toute ma vie ne tourne pas autour de toi, je me suffis à moi-même, je suis indépendante, si mon histoire d'amour par en cacahuète, je passerais à la suivante sans peur, ni rancune, j'aurais juste appris de moi et de l'autre... pour doubler son taux de réussite il faut être capable de doubler ses possibilités d'échecs, c'est purement MATHEMATIQUE...!!!

Petit exercice de recadrage ?

 

Et on choisissait de regarder les évènements de la vie sous un autre angle...

Si, on n’échouais pas en fait.
Si plutôt on ne faisais que tenter. Essayer. Expérimenter. Entreprendre.

On n’échoue pas quand on tente.
Quand on essaye.
Quand on expérimente.
Quand on entreprend.

On gagne dans le fait d’aller de l’avant.

On apprend, on se construit...

C’est cela qu’il faut retenir. Cette réussite. L'idée que notre notion d'échec n'est qu'une croyance de plus dont il faut se débarrasser...:) 

Et si on se disait tout simple que l’on a tenté/essayé/expérimenté/entrepris d’aller de l’avant, que certes ça ne s’est peut-être pas passé comme on le souhaitait mais qu’on a réussit tout de même cela et que c'est ça l'essentiel... sauter dans l'eau, parfois passer la tête sous une grosse vague mais remonter et continuer à suivre le courant... c'est plus facile pour avancer, on se fait confiance, on fait confiance en la vie...

 

Seul celui qui ne fait rien... ne risque RIEN ! Prenez appuie sur vos valeurs, sur ce en quoi vous croyez spontanément et vous motive, qui vous permet de vous lever le matin et de sourire !!! et n'oubliez pas L'échec est la mère du succès » (proverbe chez toi oups Chinois !!!)

 

 

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.