Association Loi 1901 à but non lucratif
Association Loi 1901 à but non lucratif

Le système sensoriel pour mieux comprendre les autres et se comprendre soi...

Le système sensoriel utilisé est une manière de verbaliser ses représentations mentales au travers de nos 5 sens :

  • Visuel : tu vois ce que je veux dire ? ça flash ! en un clin d’œil,…
  • Auditif : j’entends bien ce que tu veux me dire ; ça fait écho en moi même si parfois tu me casses les oreilles, …
  • Kinesthésique : je ressens cela, c’est viscéral, c’est physique, je le sens bien ce truc…
  • Olfactif : ça sent pas bon cette situation, quel agréable parfum de victoire,
  • Gustatif : je goûte ma victoire, j’éprouve une certaine amertume…

 

Or l’olfactif et le gustatif étant plus subtils et donc plus longs à « réagir », l’humain a préféré développer le V.A.K, qui lui permet une interaction plus rapide avec son environnement, c'est pourquoi en PNL on entend plus parler de VAK que de VAKOG.

 

Tout individu normalement constitué (sauf handicap) utilise en majorité 1 ou 2 sens du VAK. Une personne sera donc majoritairement Visuelle, une autre sera majoritairement Auditive, etc. A savoir que dans la majorité des cas, les personnes sont soit Visuelles soit Auditives.

 

Les 4 utilités du VAKOG

Repérer le système sensoriel préféré de son interlocuteur peut offrir les bénéfices suivants :

  • Eviter les incompréhensions de communication avec des êtres qui nous sont chers et donc les conséquences qui en découlent : conflits, crise…

  • Favoriser une compréhension rapide entre deux interlocuteurs en utilisant le même canal

  • Se synchroniser avec l’autre afin d’être plus en lien et d’avoir des échanges fluides

 

En effet, quand un individu utilise le même canal que vous, cela le rend tout de suite plus sympathique, vous amenant à prononcer des phrases du type : « C’est dingue on est vraiment sur la même longueur d’ondes. » et vous invitant à aller plus loin dans la relation. Parfois il n'y en a qu'un, parfois deux. 

Outils pratiques au quotidien

Le principal intérêt du VAKOG  réside c'est sûr, dans le fait que nous pouvons éviter des incompréhensions parfois lourdes de conséquences et ce n'est pas tout, en étant attentif au VAKOG de l'autre on peut s'exprimer dans son langage afin d'avoir une meilleure communication avec lui. ça rapproche, si vous êtes professionnel de l'accompagnement, cela vous permettra aussi de créer un lien, un pont entre vous et votre client/patient. De plus, cela vous ancre dans le moment présent. Que demande le peuple ?

 

Il y a deux méthodes pour détecter le système principal d’une personne. Ces méthodes sont complémentaires et permettent de se confirmer mutuellement.

  • L’étude des mots qu’elle utilise

  • L’étude de ses mouvements oculaires.

     

    Dans cet article nous allons nous concentrer sur les mots, les termes employés. Faites l'essai, écouter la première personne qui vous tombe sous la main... écouter là vraiment, faites attention aux mots qu'elle emploie... dans quel sens se trouve t-elle à son aise... ? Engager un dialogue en mettant en exergue le même sens qu'elle. Que se passe t-il ? La situation la plus intéressante est de le faire avec quelqu'un avec qui vous êtes en conflit, quelqu'un que vous avez du mal à comprendre dans son fonctionnement, quelqu'un dont les valeurs ou les croyances semblent éloignées des vôtres... et là... parfois la magie opère.